Animaux nuisibles du Québec

Top 5 des animaux les plus nuisibles au Québec

Saviez-vous que certains animaux nuisibles du Québec peuvent facilement être relocalisés grâce à des cages de captures avec appâts alimentaires?

Cependant, il est fortement déconseillé à des novices de tenter de piéger ces petites bêtes qui, bien que semblant inoffensives, peuvent être porteuses de virus mortels transmissibles aux humains (tels que le virus de la rage). Voici de plus amples renseignements sur les animaux nuisibles du Québec.

Mignons mais nuisibles

Les petits animaux sauvages peuvent être très mignons à regarder, mais lorsqu’ils s’installent près d’une propriété et provoquent des dégâts ou volent les légumes du jardin, c’est une tout autre histoire! Il faut alors trouver des moyens pour les éloigner durablement de votre maison ou commerce. Voici le top 5 des animaux nuisibles du Québec :

1. Le raton laveur:

cherchant refuge dans les greniers des maisons ou des granges ainsi que dans les cheminées, le raton laveur trouve sa nourriture dans les champs de maïs, dans les jardins, dans les poubelles et dans les poulaillers. On le voit souvent sortir la nuit, lorsque les humains sont endormis.

Dans les poulaillers, les poules ont souvent la tête arrachée, la poitrine et les entrailles dévorées, tandis que les œufs ont été mangés. Le gazon des cours arrière peut renfermer des trous puisque les ratons tentent de trouver des vers ou des insectes. Ils mangent les légumes du jardin sans retenue. Dans les champs de maïs, plusieurs épis sont mangés.

2. La moufette :

la moufette se cache près des habitations (sous les balcons, dans les cabanons, dans les caves, etc.) et se nourrit des déchets ou de la nourriture pour animaux domestiques. Elle entre dans les poulaillers pour dérober des œufs et, parfois, manger les poules ou les poussins.

Elles se servent également dans les jardins ou dans les champs de maïs. L’odeur de la moufette peut se faire sentir lorsque celles-ci se cachent sous les balcons et les terrasses de cours arrière.

3. L’écureuil :

les écureuils gris établissent souvent leurs nids dans les arbres, près des habitations. Ils s’introduisent dans les greniers, les maisons, les cabanons et même dans les cabanes d’oiseaux. Ils se promènent sur les fils électriques et peuvent les ronger et causer des courts-circuits et des incendies.

Les écureuils prennent la nourriture destinée aux oiseaux et rongent souvent les mangeoires. Ils rongent l’écorce des arbres et les bourgeons, tandis qu’ils déterrent les bulbes des plantes ou des fleurs décoratives. Dans les érablières, ils causent de nombreux dommages, grugeant les tubulures et s’enfuyant avec les chalumeaux. 

4. Chauve-souris :

il arrive parfois qu’une ou deux chauves-souris se logent dans les habitations. Elles entrent par les fenêtres lorsqu’elles apprennent à voler et y hibernent dans un endroit caché. Une petite colonie peut également se retrouver dans un grenier, une cave ou une grange, faisant du bruit et laissant des déjections partout.

Comme les chauves-souris peuvent se faufiler dans un trou de la grosseur d’un 10 sous, on ne les remarque pas toujours. Elles peuvent se retrouver sous la corniche de la toiture et même sous le revêtement extérieur de votre maison!

5. Les pigeons :

Les pigeons laissent de nombreuses déjections sur les véhicules et sur les bâtiments. Étant très acides, ces fientes rongent le fer des voitures et les briques des maisons, en plus d’être porteuses de différentes maladies.

Les pigeons peuvent faire leurs nids dans les gouttières ou dans les corniches, et leur roucoulement est sans fin. Il est possible d’éloigner les pigeons par différentes méthodes qu’appliquent les exterminateurs, ou encore de les capturer pour les relocaliser. Si ces méthodes échouent, l’extermination est alors la seule solution.

Dangerosité de ces animaux nuisibles du Québec

Les écureuils peuvent mordent les personnes ou peuvent les attaquer pour protéger leur territoire; les moufettes peuvent arroser les animaux domestiques et les humains si elles sont surprises ou si elles ont peur. Les ratons laveurs et les chauves-souris peuvent être porteurs du virus de la rage, qui se transmet aux humains par une morsure.  

Évitez les petits animaux sauvages qui ne semblent pas avoir peur de vous ou qui sortent en plein milieu de la journée. Ils pourraient être porteurs de la rage. Ne touchez jamais un animal mort. Enlevez-le avec des gants ou une pelle, puis mettez-le rapidement dans une poubelle. Si votre chat ou chien s’est fait mordre ou griffer par l’un de ces animaux nuisibles du Québec, consultez un vétérinaire.

Contactez Nova Extermination pour une relocalisation

Si vous êtes aux prises avec l’un de ces animaux nuisibles du Québec, contactez un exterminateur qui pourra en faire la capture en douceur et la relocalisation en forêt. Ces animaux peuvent être attrapés avec une grande variété de cages avec appâts alimentaires. 

Après leur intervention, les experts de Nova Extermination peuvent également boucher les issues et bloquer les interstices par lesquelles ces animaux nuisibles du Québec se faufilent. Que ce soit dans votre maison, dans votre cabanon , dans votre garage, sous vos balcons, dans votre cheminée ou dans votre grange. 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *